Cène du Seigneur, Communion chrétienne

Solicitamos su permiso para obtener datos estadísticos de su navegación en esta web, en cumplimiento del Real Decreto-ley 13/2012. Si continúa navegando consideramos que acepta el uso de cookies. OK | Más información
 

Quelle est l’importance de la Cène du Seigneur / communion chretienne?


Question: "Quelle est l’importance de la Cène du Seigneur / communion chretienne?"

Reponse:
Une etude de la Cène du Seigneur est une experience emouvante tant le sens en est profond. Au moment de la celebration ancestrale de la Pâques, la veille de sa mort, notre Seigneur institua un nouveau repas de communion significatif que nous partageons jusqu’à ce jour : c’est la plus haute expression d’adoration chretienne. C’est une “prediction gestuelle”, faisant memoire de sa mort et resurrection et contemplant par avance son retour en gloire.

La Pâques est la fête la plus sacree du calendrier juif. Elle commemore la dernière plaie d’Egypte quand les premiers-nes d’Egypte moururent et que les Israeliens furent epargnes à cause du sang d’un agneau asperge sur les montants des portes. L’agneau fut alors rôti et mange avec des pains sans levain. Dieu ordonna que cette fête soit celebree de generation en generation. Ce recit se trouve dans Exode 12.

Durant cette celebration, Jesus et ses disciples chantèrent un ou plusieurs des psaumes du Hallel (Psaumes 111-118). Jesus pris un pain et rendit grâce à Dieu. Il le rompit et le leur donna en disant : “Prenez et mangez, ceci est mon corps qui est brise pour vous”. De même façon, il prit la coupe, et quand il eut mange, il le leur donna pour qu’ils en boivent. Il dit : “Ceci est la coupe de l’Alliance Nouvelle en mon sang, faites ceci en memoire de moi.” Il conclut la fête en chantant un dernier psaume et ils sortir dans la nuit pour se rendre au Mont des Oliviers. C’est là que Jesus fut trahi, comme predit, par Judas. Le jour suivant, il fut crucifie.

Les recits de la Cène du Seigneur se trouvent dans les evangiles de Matthieu 26:26-29, Marc 14:17-25, Luc 22:7-22 et Jean 13:21-30. L’apôtre Paul ecrivit sur la Cène du Seigneur par inspiration divine dans 1 Corinthiens 11:23-29 (par inspiration car Paul n’etait bien sur pas present dans la chambre haute au moment de l’institution de la Cène). Paul fait une declaration qui ne se trouve pas dans les evangiles : “C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement se rendra coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun s'eprouve soi-même avant de manger ce pain et de boire cette coupe ; car celui qui mange et boit sans discerner le corps mange et boit sa propre condamnation.”. Il est permis de se demander ce que signifie partager le pain et le vin “d’une manière indigne”. Cette expression pourrait signifier que nous ne prenons pas la mesure du sens veritable du pain et du vin, ou que nous oublions quel prix enorme le Sauveur a paye pour notre salut. Elle pourrait signifier aussi que la celebration est devenue un rituel mort et purement formel ou que nous venons à la table avec un peche non confesse. Pour respecter l’instruction de Paul, chacun devrait examiner sa conscience avant de manger le pain ou boire à la coupe pour prendre garde à l’avertissement.

Une autre declaration de Paul qui ne figure pas dans les evangiles est : “Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne.” (11:26). Cela borne cette celebration dans le temps – jusqu’au retour du Seigneur. De ces brefs recits nous apprenons que Jesus se servit de deux elements des plus fragiles comme symboles de son corps et de son sang et les instaura comme un monument à sa mort. Non pas un monument grave dans le marbre ou de bronze moule, mais de pein et de jus de raisin.

Il declara que le pain indiquait son corps qui serait brise – il n’eut pas un seul os de fracture, mais son corps etait tellement brise qu’il en etait e peine reconnaissable (Psaumes 22:12-17, Esaïe 53:4-7). Le jus de raisin indiquait son sang, designant la mort terrible qu’il allait bientôt affronter. Lui, le Fils parfait de Dieu, devint l’accomplissement des propheties innombrables de l’Ancien Testament concernant un Redempteur (Genèse 3:15, Psaumes 22, Esaïe 53, etc.). Quand il dit : “Faites ceci en memoire de moi”, cela indiquait que cette celebration devait continuer par la suite et que la Pâque, qui necessitait le sacrifice d’un agneau et portait le regard vers l’avenir à l’avènement de l’Agneau de Dieu qui enlèverait le peche du monde, devenait obsolète. L’Alliance Nouvelle prit sa place quand Christ, l’Agneau Pascal (1 Corinthiens 5:7), fut sacrifie (Hebreux 8:8-13). Le système sacrificiel n’etait plus necessaire (Hebreux 9:25-28).



Retour à la page d’accueil Français mp3

Les Bonnes Nouvelles

Questions très importantes

Questions les plus frequemment posees

Questions sur Dieu

Questions sur Jesus Christ

Questions sur le Saint-Esprit

Questions sur le salut

Questions sur la Bible

Questions sur l’Eglise

Questions sur la fin des temps

Questions sur les anges et les demons

Questions sur l’humanite

Questions sur la theologie

Questions sur la vie chretienne

Questions sur la prière

Questions sur le peche

Questions sur le Ciel et l’enfer

Questions sur le mariage

Questions sur les relations

Questions sur la famille et le metier de parents

Questions sur la creation

Questions sur les sectes et religions

Questions sur la fausse doctrine

Questions sur les decisions fondamentales

Questions d’actualite sur la Bible

Diverses questions sur la Bible

bible-mp3Télécharger Bible en audio Mp3

ancien testamentAncien Testament

nouveau testamentNouveau Testament

les psaumesLes Psaumes